Tibetdoc

Accueil du site > Religion > Monastères > Visite du monastère de Samye, berceau du bouddhisme tibétain

Visite du monastère de Samye, berceau du bouddhisme tibétain

mercredi 13 juillet 2016


Dans le cadre du 5e Forum sur le développement du Tibet, nous avons eu l’occasion de visiter le fameux monastère de Samye (Samye Gompa, en tibétain བསམ་ཡས), un des hauts-lieux du bouddhisme Vajrayana. Il est situé à quelque 60 kilomètres au sud-est de Lhasa.

C’est le premier monastère du Tibet, fondé par Padmasambhava en personne au temps du roi Thrisong Detsen, au 8e siècle de notre ère. Padmasambhava, dont le nom veut dire « Né d’une fleur de lotus », est le gourou et « magicien » indien qui a introduit le bouddhisme tantrique au Tibet. Les Tibétains le vénèrent et l’appellent « gourou rinpoché ». La légende raconte qu’il a vaincu et assujetti tous les démons du Tibet. Le monastère appartient à la secte des Anciens, les Nyingmapa ou bonnets rouges.

Voici quelques photos que j’ai pu prendre. Elles montrent un monastère et un temple en excellent état, bien entretenu et restauré, et fréquenté par les fidèles qui généralement laissent quelques yuans comme offrande devant chacune des nombreuses statues de bouddhas, de déités et de saints.

Note de Elisabeth Martens, le 8/8/2016 : en 1995, Jean-Paul Desimpelaere et moi-même avons été au monastère de Samyé. Nous l’avons trouvé dans un état pitoyable et occupé par deux lamas fort âgés. Apparamment, le monastère a repris vie ces dernières années !

par Albert Ettinger, le 13/7/2016


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette