Tibetdoc

Accueil du site > Enseignement > L’ « École Secondaire Professionnelle no 2 » de Lhassa – un exemple qui montre (...)

L’ « École Secondaire Professionnelle no 2 » de Lhassa – un exemple qui montre l’essor de l’éducation publique en RAT

mercredi 14 septembre 2016, par Albert Ettinger


Dans l’ancien Tibet du dalaï-lama, il n’y avait aucune école publique. Après la libération pacifique, une des grandes priorités du gouvernement de la Chine populaire fut l’introduction d’un système éducatif moderne et la création d’écoles au Tibet. La première école publique ouvrit ses portes en 1952 ; déjà en 1958, le Tibet comptait 13 écoles, avec plus de 2.600 élèves.

En 1985 a été créée l’Université du Tibet.

Les statistiques datant de l’an 2000 indiquent pour la Région Autonome du Tibet (RAT) un nombre total de 956 établissements de l’enseignement public : 842 écoles primaires, 98 écoles moyennes, 110 écoles secondaires, 12 écoles secondaires spécialisées et 4 établissements de l’enseignement supérieur. 19 042 enseignants et professeurs à plein temps y travaillaient.

Depuis lors, les efforts constants du gouvernement central et du gouvernement de la RAT ont permis de nouveaux progrès spectaculaires. Ainsi, le nombre d’étudiants dans l’enseignement supérieur et secondaire spécialisé passe de 5 475 en l’an 2000 à 26 767 en 2007. De nouveaux établissements d’enseignement supérieur sont créés : le Tibet Police College (2003), le Tibet Technical College (2005) et le Tibet Teacher’s College (2006). En 2013 est inauguré un nouveau campus de l’Université de Lhassa.

La même année, l’ « École Professionnelle no 2 » ouvre ses portes. Nous, les participants étrangers au Forum sur le développement du Tibet, avons pu la visiter en juillet 2016.

Cette école à plein temps, qui a été conçue pour accueillir 6000 élèves, en compte actuellement 4 339. Ils sont pris en charge par 292 enseignants. En plus de ses salles de classe, l’école dispose d’une bibliothèque, de nombreux ateliers, d’une grande salle de conférence, d’un centre d’activités, de dortoirs pour les élèves, d’une cour de récréation etc. Huit ateliers de formation modernes sont à la disposition des élèves. Ils peuvent s’y perfectionner dans des domaines tels que la sculpture sur bois, la médecine tibétaine, la peinture de thankas, le service hôtelier ou encore la couture. En plus, ils ont le choix entre 29 branches principales, parmi lesquelles, p. ex., les sciences infirmières, l’informatique, la cuisine, la musique traditionnelle, la danse.

L’école a reçu de l’aide de la part de l’Institut de Technologie de Guandong et de l’Ecole de Dessin Artistique de Beihai (Guangxi). Elle collabore avec plus de trente entreprises et institutions au Tibet, ainsi qu’avec l’Université du Tibet dans le cadre d’une classe « college junior » de danse et de musique.

JPG - 183.4 ko
Sur un vaste terrain aménagé avec soin - les jeunes arbres et les lampadaires à énergie solaire en témoignent - s’élèvent des bâtiments modernes, massifs, fonctionnels et en même temps esthétiques. Ils ont été construits dans un style typiquement tibétain, avec la forme légèrement trapézoïdale des murs, le toit plat avec parapets et les chambranles peints en noir autour des fenêtres.
JPG - 162.2 ko
Exemples d’ateliers
JPG - 157.2 ko
Exemples d’ateliers
JPG - 418.5 ko
Les élèves apprennent à maçonner


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette