Tibetdoc

Accueil du site

Tibetdoc

  • Comment on transforme l’ancien SS Heinrich Harrer, « confident et professeur » du Dalaï Lama, en apôtre des droits de l’homme.

    Au sujet de la non-traduction de Sept ans d’aventures au Tibet. Marie-Ange Patrizio, Traductrice, 2 avril 2015

    15 septembre
    Comment faire du récit d’un alpiniste autrichien ancien membre de la SS un manuel pour « la défense des peuples opprimés » destiné à redorer le blason des partisans du féodalisme tibétain ? En faisant traduire son récit Sept ans au Tibet (dont JJ Annaud a tiré le film Sept ans au Tibet) sans s’encombrer de scrupules sur la rigueur éditoriale et l’honnêteté à l’égard du lecteur. Et sans lésiner sur les moyens : on supprime non pas quelques mots ou quelques phrases, mais des paragraphes, des pages et, si besoin, (...)

  • Le 5e Forum International sur le Développement du Tibet s’est tenu à Lhassa – et j’y ai participé

    14 septembre, par Albert Ettinger
    Au début du mois de juillet s’est tenu à Lhassa le 5e Forum sur le Développement du Tibet. C’est la deuxième fois qu’il a eu lieu au Tibet même.
    Plus de 130 chercheurs, experts, responsables politiques, entrepreneurs et correspondants venant de Chine et d’une trentaine de pays étrangers y ont participé et ont apporté leurs points de vue et suggestions.
    Parmi eux, il y avait une majorité de scientifiques et de fonctionnaires chinois et tibétains. Mais ont participé aussi des religieux comme le Bouddha (...)

  • L’ « École Secondaire Professionnelle no 2 » de Lhassa – un exemple qui montre l’essor de l’éducation publique en RAT

    14 septembre, par Albert Ettinger
    Dans l’ancien Tibet du dalaï-lama, il n’y avait aucune école publique. Après la libération pacifique, une des grandes priorités du gouvernement de la Chine populaire fut l’introduction d’un système éducatif moderne et la création d’écoles au Tibet. La première école publique ouvrit ses portes en 1952 ; déjà en 1958, le Tibet comptait 13 écoles, avec plus de 2.600 élèves.
    En 1985 a été créée l’Université du Tibet.
    Les statistiques datant de l’an 2000 indiquent pour la Région Autonome du Tibet (RAT) un nombre (...)

  • Le silence coupable du Dalaï Lama face au sulfureux Sogyal Rinpoché

    Mardi 13 Septembre 2016 à 16:23 paru dans Marianne

    13 septembre
    Depuis hier, lundi 12 septembre, le Dalaï Lama, chef spirituel des Tibétains, est en visite en France, à Strasbourg. L’occasion pour Marianne de rappeler les scandales sexuels et financiers que traîne derrière lui le lama Sogyal Rinpoché depuis de nombreuses années, révélés notamment par un livre publié cette semaine. Le Dalaï Lama est au courant, mais hélas, se tait.

  • DALAÏ-LAMA : MAUVAISES FRÉQUENTATIONS

    6 septembre, par Albert Ettinger
    1) Heinrich Harrer,
    son précepteur nazi, décédé en 2006 à l’âge de 93 ans
    2) Bruno Beger,
    anthropologue nazi, actif dans l’Ahnenerbe, décédé en 2009 à l’âge de 98 ans
    3) Miguel Serrano,
    diplomate chilien,chantre du nazisme, décédé en 2009 à l’âge de 91 ans
    4) Shoko Asahara,
    gourou de la secte Aum qui a commis des attentats au gaz sarin en 1994 et 1995
    5) Jörg Haider,
    dirigeant du FPÖ autichien, admirateur du 3e Reich (1950-2008)
    6) George W. Bush,
    a décidé d’envahir l’Irak en 2003 pour des motifs (...)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette